Accueil LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE « Faisons tomber les masques », une extension de Linguère Sara le voyage d’une vie – Roman

« Faisons tomber les masques », une extension de Linguère Sara le voyage d’une vie – Roman

2 min lues
4
2
195
MASQUE BEA

« L’homme est moins lui-même quand il est sincère,

donnez-lui un masque et il dira la vérité. » Oscar Wilde.

À quelques jours de la sortie de mon premier roman, je vous propose d’en savoir un peu plus au sujet des personnages que vous rencontrerez durant ce voyage. Certains sont attachants… d’autres moins. Ils ont tous un point commun : ils oscillent à travers des sentiments contradictoires qui parfois vont les amener à se détester, d’autre fois à se réconcilier, entre eux et envers eux-mêmes. Et comme dans la vraie vie, certains portent des masques pour se protéger, ou pour usurper une fausse identité qui leur donnera le sentiment de ne pas être responsables de leurs actes…

Sara Martini

Sara, la toubab née à Dakar, est un personnage rebelle dont l’adolescence, méchamment bercée par son lot de bêtises, ne va pas vraiment lui permettre de se construire émotionnellement. Son voyage d’une vie, son lot de rencontres et de décisions l’amèneront jusqu’à un point ultime de non-retour.

Raphaëlle Martini

Elle aime sa fille, Sara, par-dessus tout et son mari beaucoup moins au fil des années. C’est la médiatrice chez les Martini, celle qui cherche à arrondir les angles et à rétablir l’harmonie.

Jules Martini

Entre Jules et Sara, c’est souvent le remake d’un combat entre Mohamed Ali et Joe Frazier. Le père et la fille ne savent pas communiquer sans se faire des reproches mutuels. Ayant tous les deux un caractère bien trempé, aucun ne veut céder du terrain à l’autre.

« Le monde est un grand bal où chacun est masqué. » Luc de Clapiers

Awa

C’est l’amie de Sara depuis les bancs d’école, ceux du lycée Jean Mermoz de Dakar. Petites, elles passaient tous leurs après-midi ensemble à jouer ou à écouter attentivement les récits de Mariama, la mère d’Awa, qui les transportait jusqu’au royaume du Saloum, aux confins du Sénégal.

Brice

Comme Sara, Brice est un personnage rebelle jusqu’au bout des mèches. Il a quitté l’école jeune, ce n’était pas pour lui. L’amitié qui lie ces deux personnages semble inébranlable malgré les rudes épreuves que ce voyage d’une vie va leur faire éprouver.

« Tout esprit profond a besoin d’un masque. » Nietzsche

Jean

Ce Méditerranéen d’adoption a tout pour lui : il est beau, intelligent et c’est un excellent professeur d’université dont la spécialité est la psychologie. Mais il a également d’autres ressources cachées que Sara découvrira lorsqu’elle sera assez mature…

« Quoi qu’on en dise, c’est au visage qu’il faut regarder les hommes,

mais il ne faut pas prendre leur masque pour leur visage. » Joseph Joubert

Isabelle

Il y a vingt ans d’écart entre Sara et Isabelle, les deux sœurs, « même père, mais pas même mère ». Isabelle n’a jamais vécu ailleurs qu’en France. Elle ne comprend pas l’engouement de son père pour ses destinations exotiques et lointaines.

Je vous ai présenté ici quelques personnages de Linguère Sara le voyage d’une vie, mais il y en a quelques autres que vous découvrirez dans le roman, au fil des sa lecture. Je vous laisserai sur une citation de Sénèque: « personne ne peut porter longtemps le masque ». À un moment donné, il est salvateur que le masque tombe…

Dessin de Lucas Barbé

Béatrice Bernier-Barbé Auteure.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Linguère Sara
Charger d'autres écrits dans LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE

4 Commentaires

  1. Mado

    04/03/2019 à 15 h 33 min

    Je sens que le vécu de Béa à bien influencé l’histoire de son livre.
    J’attends avec impatience de pouvoir le lire.
    Toutes mes félicitations le nouveau cap de sa vie.

    Répondre

    • lingueresaralevoyagedunevie

      06/03/2019 à 13 h 06 min

      Merci beaucoup Mado. C’est vraiment adorable de ta part. Tu pourras très bientôt me lire. Je t’embrasse fort et j’espère que tout va pour le mieux pour toi.

      Répondre

  2. Elodie

    03/03/2019 à 14 h 52 min

    Ma chère Béatrice, les personnages me plaisent, j’ai hâte de lire ton premier roman. Bravo pour ce travail d’une vie. Gros bisou

    Répondre

    • lingueresaralevoyagedunevie

      06/03/2019 à 13 h 04 min

      Merci beaucoup Elodie. Tes commentaires me touchent. Le livre sera très bientôt disponible en version papier et numérique. Je t’embrasse. Prends soin de toi.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chronique littéraire d’Hamidou BAH sur « Linguère Sara le voyage d’une vie »

« Lorsque l’on pose le regard la première fois sur l’ouvrage de Béatrice Bernier-Bar…