Accueil LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE CRITIQUE LITTÉRAIRE DE BERTRAND PEILLARD DEPUIS MARSEILLE

CRITIQUE LITTÉRAIRE DE BERTRAND PEILLARD DEPUIS MARSEILLE

2 min lues
0
14
124
BONOBLOG

« L’avis du Bonobolecteur:

Tout d’abord une petite précision en ce qui concerne le titre de cet ouvrage. Linguère signifie Princesse ou Reine en langue sérère et langue wolof (Sénégal). Cela étant précisé, que se cache-t-il derrière cette jolie couverture très épurée?

Béatrice Bernier-Barbé nous propose de suivre Sara, une jeune blanche (toubab), née au Sénégal et ce, de sa naissance jusqu’à son envol tardif et pour cause… difficile d’en dire plus sans spoiler le livre. Je dois avouer que j’ai été pris par le roman car l’histoire est rondement menée par l’auteur. Le texte est d’une fluidité quasi chirurgicale et résolument dans l’air du temps, oscillant entre deux mondes, deux cultures ce qui n’est pas fait pour me déplaire bien au contraire. Je regrette presque qu’il ne soit pas plus ancrée dans cette Afrique, le roman se poursuivant en France pour les besoins de l’histoire, mais cela fera l’objet, espérons-le, d’un autre opus de l’auteur, puisque j’ai cru comprendre que Béatrice vivait au Sénégal. Un bon point aussi, l’auteur nous épargne les clichés africains habituels, et propulse en quelque manière le continent dans le XXIe siècle. Exit donc cette insupportable vision colonialiste de l’Afrique d’aujourd’hui qui perdure en nos terres occidentales.

J’ai donc plongé dans cette lecture avec grand plaisir et l’envie de connaitre le fin mot de l’histoire ce qui est toujours bon signe à la lecture d’un ouvrage, et une fois le livre refermé, loin d’être déçu. Comme le dit la quatrième de couverture, une histoire sans prétention, celle du quotidien, donc sans rebondissements extravagants, mais portée par une plume et un style qui n’ont pas besoins d’artifices pour emporter le lecteur. Un livre réussi dont ma modeste contribution sera de lui décerner 5 bananes méritées, et de conseiller aux lecteurs qui seraient intéressés par l’ouvrage de l’acheter les yeux fermés.

Bananascore : 5/5 »

BERTRAND PEILLARD

Publiée le 27 novembre 2019 sur le blog littéraire et artistique de Bertrand Peillard. 

Un grand merci à Bertrand Peillard, « auteur à géométrie variable », blogueur, peintre, photographe et co-organisateur du premier salon du Livre des Auteurs Indépendants à Marseille en octobre dernier (2019).

Et pour lire la chronique littéraire directement depuis la source.

BANDEAU BONOBO CHRONICLE

 

CAGOLE AIRLINES

Pour accéder à l’association LabelSud.fr.

CONCOURS LITTERAIRE LABELSUD

Et sur Facebook

Crédit photo : Bertrand Peillard et LabelSud

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Linguère Sara
Charger d'autres écrits dans LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Belle année

Le voyage 2018 aura été pour moi une année de navigation bien remplie. Au gré des tempêtes…