Accueil LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE La critique littéraire de Jo FREHEL via son blog « Le roman d’aventure, les chroniques de Jo Frehel »

La critique littéraire de Jo FREHEL via son blog « Le roman d’aventure, les chroniques de Jo Frehel »

2 min lues
0
24
129
JO FREHEL

Linguère Sara le voyage d’une vie de Béatrice Bernier-Barbé : Entre l’Ange et le démon

« Il y a de la magie dans le roman de Béatrice Bernier-Barbé ! La magie du Sénégal d’abord, qui a vu naître la petite Sara et que l’on retrouve en filigrane, tout au long du récit sous forme de dictons, chanson, sagesse… On ressent l’attachement de l’auteur à ce pays qui restera pour elle un recours, un havre, une inspiration. Et puis il y a l’archange ! Qui est-il, cet aviateur qui surgit dans les rêves de Sara à chaque coup dur ? Qui l’épaule, la console, lui indique la voie, et en qui, parfois, elle se fond. Étrange affaire ! L’esprit de Saint Exupéry plane sur le Sénégal et aussi sur la vie de Sara.

Voilà pour la magie. Mais il n’y a pas eu que des bonnes fées autour de son berceau et le destin lui réserve de sacrées épreuves ! Et c’est là le sujet princeps du roman.

Sara grandit. Nous la retrouvons étudiante en psychologie, en France, loin du nid, de ses amis, de sa famille. Comment résister, alors, aux avances d’un charmant professeur ? Sara, devenue psychologue scolaire, aime son métier et est amoureuse, elle ne se pose pas la question de ce que recherche véritablement chez elle un homme qui a l’âge d’être son père… Elle vit, tout simplement, en dépit de la prédiction selon laquelle elle connaîtra avec cet homme l’épreuve du feu… Heureusement, qu’il y a l’archange, et aussi Brice, son indéfectible ami d’enfance. Mais je n’en dis pas plus !

Cette histoire de vie n’est pas, selon l’auteure, autobiographique, mais on sent à quel point elle est nourrie de son expérience. Les personnages ont une vraie épaisseur psychologique et la thématique du roman est variée : l’amitié, la famille et ses problèmes, la dépendance affective, le harcèlement scolaire, la perversion narcissique, et même, certaines options spirituelles sur une forme de réincarnation.

Vous l’aurez compris, le roman est riche. Mais aussi, la narration est bien menée, le style fluide et agréable, conserve une certaine légèreté même dans les passages les plus dramatiques du livre, qu’illustrent joliment les plumes bleues de la couverture. C’est qu’il y a une force de vie en Princesse Sara !

L’intensité de l’histoire va crescendo et atteint son paroxysme peu avant la fin, ce qui fait que vous ne vous ennuierez pas un instant en compagnie de Linguère Sara, une héroïne attachante dans son combat pour la vie. »

Jo FREHEL, auteure et chroniqueuse littéraire.

Voici le lien direct pour accéder à l’article d’origine sur le blog de l’auteure. 

Jo Frehel est l’auteure de plusieurs romans dont « La femme de destin » (dans la catégorie Littéraire) que j’ai chroniqué sur mon blog il y a quelques mois et qui m’a passionné !

Un grand merci, Jo FREHEL et longue vie à votre écriture envoûtante. Au plaisir de vous lire, encore et toujours, sous peu.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Linguère Sara
Charger d'autres écrits dans LINGUERE SARA LE VOYAGE D'UNE VIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

L’Interview de David MAGRI, designer graphic et directeur artistique à Dakar

Bonjour David. Je te remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions pour le blog Lin…